Helmi M’rabet : “Malgré le racisme, nous sommes là et il faudra faire avec”

À 24 ans, le collaborateur de la députée France insoumise (FI) Mathilde Panot défend véhément les habitants des quartiers populaires et les musulmans. Il vit les procès islamogauchisme comme une “profonde blessure” et estime que le parti de Jean-Luc Mélenchon s’est “conscientisé” sur les questions d’islamophobie.

“Islamo-gauchisme” : “Les chercheurs d’origine maghrébine sont particulièrement exposés”

Le 14 février, la ministre française de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a dénoncé “l’islamo-gauchisme” qui “gangrène la société et l’université”, et a chargé le CNRS d’une enquête sur le sujet. Une prise de position qui a “légitimé” certains discours et attaques, selon les chercheurs d’origine maghrébine que nous avons contactés — et qui ont accepté… Poursuivre la lecture de “Islamo-gauchisme” : “Les chercheurs d’origine maghrébine sont particulièrement exposés”

Deux Françaises d’origine marocaine sur le front de la cryptomonnaie

La technologie dominée par le bitcoin s’attire de plus en plus de reconnaissance. De la Chine à l’Europe, les gouvernements s’y intéressent de près. Nadia Filali, membre du conseil d’administration de l’Agence du Développement Digital (ADD) du Maroc, et Sajida Zouarhi, ingénieure spécialisée en blockchain, prennent le futur de la monnaie à bras le corps.

En France, comment la fétichisation pèse sur la vie amoureuse des femmes d’origine maghrébine

Perte d’estime de soi, méfiance envers les hommes blancs, stratégies de protection… La fascination pour la figure de la “beurette”, fille d’immigrés d’Afrique du Nord émancipée de ses traditions dans les années 1990 devenue objet de fantasme, peut nuire à la vie sentimentale et à construction de la sexualité des femmes. Témoignages.

10 clés pour comprendre le féminisme islamique

Il interroge, suscite la curiosité et en dérange parfois plus d’un. Pour certains, le concept en lui-même relève de l’oxymore. Pour d’autres, ce mouvement représente une chance pour les musulmanes de s’émanciper et de conquérir l’égalité, sans se départir de leur culture et de leur foi.